Nice - L\'ASIE RÉVÉE D\'YVES SAINT LAURENT

L'ASIE RÉVÉE D'YVES SAINT LAURENT
du 06 Avril au 06 Octobre -

L'ASIE RÉVÉE D'YVES SAINT LAURENT
MUSÉE DES ARTS ASIATIQUES
6 AVRIL - 6 OCTOBRE 2019

Exposition conçue par le Musée Yves Saint Laurent, du 6 avril au 6 octobre 2019 au musée départemental des Arts asiatiques à Nice.

© Yves Saint Laurent / Photo Sophie Carre

L’exposition « l’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent » rassemble trente-cinq modèles, inspirés par l’Inde, la Chine et le Japon, ainsi que des croquis, des bijoux, et des photographies.

Cette présentation est une adaptation, pour le musée des Arts asiatiques de Nice, de la première exposition temporaire thématique du musée Yves Saint Laurent Paris, qui a ouvert ses portes à l’automne 2017 dans l’ancienne maison de couture du créateur.

Les tenues du couturier dialoguent avec les costumes et bijoux traditionnels provenant des collections du musée des Arts asiatiques.

De cette confrontation surgissent des pistes pour comprendre les sources d’inspiration du couturier et son cheminement pour aboutir à une oeuvre totalement originale.

Les voyages imaginaires

Grâce à ses « voyages imaginaires » ou « immobiles », Yves Saint Laurent a livré, au fil de ses collections, une vision rêvée de contrées lointaines, teintée de connaissances puisées à la fois dans ses lectures et dans une approche directe des objets d’art. Le couturier a plongé immanquablement au coeur des coutumes locales, exploré le folklore, détourné les clichés afin de proposer une représentation sublimée de traditions vestimentaires. Parmi ses « exotismes », l’Asie occupe une place particulière qui ponctue toute son oeuvre.

L'Inde, la Chine et le Japon

Yves Saint Laurent propose une vision à la fois littérale et imaginaire de l’Asie. Tout au long de sa carrière, il a regardé les costumes traditionnels indiens, chinois et japonais, pour donner vie à des créations. Dès ses premières collections, il réinterprète les somptueux manteaux des souverains de l’Inde. Ensuite, la Chine impériale lui inspire la collection de l’automne-hiver 1977, pour laquelle il donne une image théâtrale et transformée du pays. Cette même année, le créateur met en exergue ces influences asiatiques à travers une nouvelle fragrance. La « sulfureuse » Opium suscite un vent de scandale qui lui confère un succès mondial. Fasciné par le Japon, et en particulier par le théâtre kabuki, il revisite plus tard le kimono.

COMMISSAIRE DE L’EXPOSITION
Aurélie Samuel, Conservateur du patrimoine,
directrice des collections du Musée Yves Saint Laurent Paris

CO-COMMISSARIAT À NICE
Sylvie de Galléani, conservateur en chef des musées départementaux et Adrien Bossard, conservateur du patrimoine, administrateur du musée des Arts asiatiques.

ARCHITECTE SCÉNOGRAPHE
Christophe Martin assisté d’Alisson Mimil Baysset

CATALOGUE DE L’EXPOSITION
L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent
Éditions Gallimard, 32 euros.
En vente à la boutique du musée

MUSÉE DÉPARTEMENTAL DES ARTS ASIATIQUES
405, promenade des Anglais
Quartier Arénas - 06200 NICE

Téléphone : 33(0)4 92.29.37.00
Site internet : www.arts-asiatiques.com
Contacter le musée par courriel

Le musée départemental des Arts asiatiques est ouvert tous les jours, sauf le mardi.
Du 1er septembre au 30 juin : de 10 heures à 17 heures.
Du 1er juillet au 31 août de 10 heures à 18 heures
Fermeture le 1er mai.

ENTRÉE GRATUITE



L'ASIE RÉVÉE D'YVES SAINT LAURENT
Musée des Arts Asiatiques - 405 Promenade des Anglais - Nice
du 06 Avril au 06 Octobre -
2019-04-06T00:00:00 Appeler maintenant
Cliquez pour afficher le numéro

Tarif: Événement gratuit







Nice City Life - Logo
© 2017 | La Clinique du Web
All Rights Reserved
Analyse de trafic
Accueil | Conditions Générales | Contactez l'équipe | Mon établissement n'est pas référencé | Se connecter Espace