Nice - Musique Persane - Ensemble Néoclassique de Téhéran

Musique Persane - Ensemble Néoclassique de Téhéran
Le 17 Octobre - 18h30

Musique Persane
Ensemble Néoclassique de Téhéran

Conservatoire de Nice -

Malgré son indéniable influence sur les traditions musicales voisines, y compris sur la musique ottomane, le répertoire rythmique de la musique classique persane, héritage de grands musiciens-théoriciens tels qu’Avicenne, Fârâbi et Marâghi, a totalement disparu en Iran vers la fin du XVIIIe siècle. Les raisons essentielles de cette disparition se trouvent dans le contexte socio-politique et religieux, défavorable à l’art de la musique, sous certains rois safavides. L’absence de transcription musicale en Iran avant le XXe siècle rendait impossible la reconstruction de cette riche tradition ancienne, l'art de composition rythmique classique, qui était si répandu dans les territoires turcs, arabes et persans. Mais nous savons aujourd'hui que, durant les XVIe et XVIIe siècles, suite aux guerres entre l'empire Ottoman et l'empire Perse, un grand nombre de musiciens persans ont été transférés par les Sultans ottomans à la cour d’Istanbul où une partie de leurs œuvres fut transcrite au XVIIe et XVIIIe siècles par un musicien polonais ('Ali Ufki), un prince moldave (Dimitri Cantemir) et un musicien turc (Kevseri). Publiées en 2016 à Istanbul, les notations de ce dernier contiennent une quarantaine de compositions originales attribuées aux musiciens persans, dont la reconstruction permet d’entendre, après plusieurs siècles d’oubli, les mélodies majestueuses qui résonnaient autrefois dans les palais d’Herat, d’Ispahan et de Tabriz sous le règne des Safavides entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Créé par Arash Mohafez en 2017, l’ENSEMBLE NÉO-CLASSIQUE DE TÉHÉRAN, réunit huit musiciens parmi les meilleurs spécialistes de la musique classique persane. L’ensemble a présenté pour la première à Paris et au Musée du Louvre-Lens, dans une interprétation inédite, certaines compositions extraites du manuscrit Kevseri.

L'Ensemble Néoclassique de Téhéran, s’est fixé comme objectifs, d’une part, de revivifier les répertoires des compositions rythmiques persanes, antérieures au XIXe siècle et d’autre part, de promouvoir les compositions contemporaines de la jeune génération "Néoclassique" iranienne. Le répertoire proposé pour le concert est exclusivement inspiré par les compositions rythmiques du manuscrit Kevseri. Ces compositions sont arrangées par Arash Mohafez dans une approche originale et par un traitement hétéro phonique. Certaines de ses compositions sont construites sur des cycles rythmiques complexes, dits osul, comme par exemple des cycles à 48 temps, à 64 temps, totalement délaissés par le système musical introduit au XIXe en Iran. Ces compositions seront jouées en alternance avec des improvisations des solistes de l'Ensemble Néoclassique de Téhéran.

Arash Mohafez, outre sa thèse de doctorat a publié un livre et de nombreux articles concernant les répertoires anciens de Perse ainsi qu’une anthologie reprenant nombre de ces compositions anciennes sous forme d’un double CDs, intitulé ‘Adjamlar, suivi d’un simple album Entre la rose et la tulipe, extrait des concerts donnés en France avec Zia Mirabdolbaghi.

Musique Persane - Ensemble Néoclassique de Téhéran
Conservatoire de Nice - 127 avenue de Brancolar - Nice
Le 17 Octobre - 18h30
2018-10-17T00:00:00 Appeler maintenant
Cliquez pour afficher le numéro

Tarif: Événement gratuit







Nice City Life - Logo
© 2017 | La Clinique du Web
All Rights Reserved
Analyse de trafic
Accueil | Conditions Générales | Contactez l'équipe | Mon établissement n'est pas référencé | Se connecter Espace